Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

« Qui dit : « Je le connais » sans suivre ses commandements est un menteur, la vérité n’est pas en lui. En l’homme qui suit sa parole se réalise vraiment l’amour de Dieu. Nous savons alors que nous habitons en lui. Qui prétend habiter en lui doit mettre ses pas dans les siens. »

Première lettre de Jean 2, 4-6

Dans la Genèse, Dieu DIT et sa parole crée, la parole est créatrice. La parole de Dieu c’est aussi la « torah » dont la signification est beaucoup plus large que le terme de « Loi ». Pour les Hébreux, la torah renvoie à toute la révélation telle qu’elle est transcrite dans les cinq premiers livres de leur bible (Pentateuque dans la bible en grec et dans nos bibles actuelles). En quelque sorte la Parole de Dieu se fait loi, direction de vie, chemin. C’est un esprit différent de ce que le mot loi signifie dans notre culture actuelle très juridique héritière de la loi romaine. Suivre la Parole, c’est laisser l’amour de Dieu s’épanouir en nous, C’est le chemin de Vérité qui fait Foi.

Foi dont brûlent des disciples qui rencontrent le Ressuscité sur le chemin d’Emmaüs (Evangile de Luc 24 13-32) :

« Ils se parlent l’un à l’autre et disent : Notre cœur n’a-t-il pas brûlé lorsqu’il nous parlait sur la route et qu’il nous dévoilait les écritures »

(Lc 24 32)

Sous les cendres de nos de nos habitudes de lecture entraînées par nos certitudes et une religiosité conformiste, il faut faire de nouveau jaillir la flamme de la Parole :

« Un flambeau pour mes pas, ta Parole,

une lumière sur ma route »

Psaume 118 verset 105

Route parfois rocailleuse, pentue, solitaire, où nous pouvons être tantôt la personne laissée à demi-morte par des agresseurs ou le bon samaritain. Evitons néanmoins d’être le prêtre ou le lévite (serviteur du temple) qui « voient et passent outre » ! (Parabole du bon samaritain : évangile de Luc : 10 30-37)

« Accorde à ton serviteur cette grâce :

Que je vive en observant ta Parole !

Ouvre-moi les yeux :

Que je découvre les splendeurs de ta Loi »

Psaume 118 v. 17-18

« Détourne-moi du chemin de la trahison,

et fais-moi la faveur de m’enseigner ta Loi !

Je choisis le chemin de la fidélité ;

je veux me conformer à tes Sentences.

Je suis attaché à tes volontés ;

Seigneur, ne me déçois pas !

Je cours sur le chemin de tes Commandements,

car tu me dilates le cœur. »

Psaume 118 v. 29-32

Mettre nos pas dans les siens
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article